Election de cheikh Alissa à la présidence de la Ligue des universités islamiques

Election de cheikh Alissa à la présidence de la Ligue des universités islamiques

Le Caire :

Pour sa onzième session, la Conférence générale de la Ligue des universités islamiques a élu son excellence le cheikh Mohammed bin Abdulkarim Alissa à sa présidence.
Cheikh Alissa a reçu les félicitations de son éminence le Mufti ainsi que de la part de savants du monde musulman, de ministres des Affaires religieuses et de directeurs des universités islamiques qui ont invoqué Le Tout-Puissant pour lui donner  tout le succès possible.

La conférence a traité de la modification de certains articles du statut de la Ligue, de son plan de travail, en plus d'approuver le procès-verbal de la session précédente organisée par l'Université d'Alexandrie l'année dernière.
La Ligue des universités islamiques, créée en 1969, a pour vocation de chapoter les plus grandes universités islamiques du monde, elle soutient activement la recherche scientifique dans le domaine des études islamiques, elle assure la coordination entre les universités islamiques et leurs programmes d’études, ainsi que les politiques d’éducation et de recherche visant à assurer leur convergence et leur complémentarité ; elle travaille aussi sur le renforcement des relations des universités sur les questions de société, dans la recherche de solutions aux  problèmes des sociétés musulmanes, sur la meilleure méthodologie à adopter pour faire face à l’idéologie extrémiste ; tout comme elle assure une coordination avec les autres universités dans tout ce qui a trait aux objectifs communs.
La Ligue des universités islamiques étudie également l’établissement d’accords, de coopération et d’échanges avec les principales universités en Occident et en Extrême-Orient, notamment en matière d’études civilisationnelles,  de dialogue interculturel et d’études orientales.

Commentaires des photos:
1 - D. Alissa.
2 - La conférence générale de la Ligue des universités islamiques lors de sa onzième session.
3 - La participation à la conférence.