العربية |   Français | English


Suite aux interrogations soulevées par la dissolution de "l'Organisation Mondiale des Mosquées", la Ligue répond:

1-La dissolution fait suite à la requête d'une autorité compétente, qui a faire savoir que sa création était contraire au protocole du pays hôte, et lui a demandé de respecter le règlement du pays.<--break->

2-Ces autorités compétentes ont rapporté que certaines de ces organisations récoltaient des dons alors qu'elles n'avaient pas l'autorité pour le faire.

3-La Ligue comprend un "Conseil Suprême des Mosquées" qui a pour charge de définir les stratégies dans ce domaine, qui plus est, en conformité avec le règlement.

4-De nombreuses activités tenues par les organisations qui ont été dissolues ont été reprises par l'Organisation Mondiale du Secours Islamique par le biais de ses commissions exécutives.

5-Les  activités de l'Organisation Mondiale du Secours Islamique comprennent la construction des mosquées, leur ameublement et leur rénovation, la supervision des dépenses à travers le Monde avec les compétences requise.

6-Certaines organisations ont été utilisées, avec une bonne intention, dans un cadre qui sort de celui de la Ligue Islamique Mondiale ainsi que du message selon lequel elle a été créée.

7-L'Organisation Mondiale de Secours Islamique, affiliée à la Ligue Islamique Mondiale a par le passé construit de nombreuses mosquées à travers le monde ; dans un soucis de  regrouper les efforts, les acquis et les activités de l'Organisation Mondiale des Mosquées ont été transférés au secteur "mosquées" de l'Organisation Mondiale du Secours Islamique.

La Ligue Islamique Mondiale a condamné la tentative criminelle des milices houthies suite à leur tir d'un missile balistique en direction de la région de Makkah, missile intercepté et détruit par les forces de défense aériennes saoudiennes à 65 kilomètres de la Ville Sainte sans avoir causé de dégâts matériels.

 

Le Secrétariat Général de la Ligue Islamique Mondiale souligne à quel point cet acte criminel dévoile le degré d'égarement et de chaos atteint par ce groupe d'insurgés qui ne cesse de provoquer les musulmans à travers les chimères du sectarisme, de la rancune et de la haine jouant ainsi le rôle d'homme de main et de cinquième colonne et dévoilant ainsi son total irrespect du sacré et de la sainteté, et ce, à l'exception des aberrations insolites qui l'égarèrent, le menèrent à se retourner contre son propre peuple, sa ligne de conduite et son histoire. Son degré de déchéance et de trahison le poussa même à porter atteinte aux valeurs communes de l'Islam à l'ombre de sa haine et de ses ambitions absurdes.

 

Le Secrétariat Général a expliqué que cette tentative désespérée s'inscrivait dans une série d'actions perpétrées par cette secte qui s'est éloigné de ses objectifs de base suite à ses nombreuses défaites. Atteindre un tel niveau de criminalité dans la Religion d'Allah est une abomination et un signe avant-coureur de sa disparition et de son éradication afin que le Yémen prospère de nouveau, avec l'Aide d'Allah, dans la paix et la sécurité après la défaite de ceux qui ont trahi sa légitimité et son histoire.

 

La Ligue confirme qu'elle a reçu de nombreux messages exprimant l'indignation du monde musulman et sa condamnation de cette tentative honteuse de vouloir nuire à la terre sainte en soulignant son soutien total au Royaume d'Arabie Saoudite contre cet acte criminel. Les musulmans ont la certitude de la faveur qu'Allah a accordé à l'Arabie Saoudite en lui permettant de faire face à ce genre d'attaques et de préserver les Lieux Saints de tout mal.

 

La Ligue Islamique Mondiale condamne la tentative criminelle des milices houthies de prendre pour cible la qibla des musulmans

Jeddah 10 Dhu al-Hijjah 1437H/ 12 Septembre, 2016 (SPA) - La Ligue du monde islamique et le comité mondial des oulémas musulmans relevant de la Ligue ont exprimé leur profonde préoccupation pour la promulgation par le Congrès américain d'une loi sous la dénomination: "loi de l'équité contre les auteurs du terrorisme", estimant que cette loi est contraire à la Charte des Nations Unies et aux principes du droit international, se basant sur les principes d'égalité souveraine, l'immunité de l'Etat, le respect mutuel, et la non imposition de lois nationales d'un Etat à un autre Etat.
Son Excellence le Secrétaire de la Ligue du monde islamique, Président du conseil d'administration de la Ligue et vice-président de son congrès général Cheikh Mohammed bin Abdul Karim al-Issa a indiqué que la promulgation de cette loi met en péril la stabilité du système international et jette le doute sur les relations internationales, en plus du préjudice économique global qu'elle pourrait causer et les nombreuses conséquences négatives que cela créerait en tant que précédent néfaste dans les relations entre les Nations.
Son excellence a appelé en son propre nom et au nom de la Ligue du monde islamique et du comité mondial des oulémas musulmans les autorités juridiques des Etats-Unis de ne pas user de cette législation qui ouvrira la voie aux autres pays, pour la promulgation de lois similaires, or cela aurait une incidence négative sur les efforts internationaux visant à lutter contre le terrorisme, et portera préjudice aux principes internationaux établis sur la base de l'égalité souveraine, l'immunité souveraine des Etats, chose admise dans toutes les relations internationales depuis la fondation de l'Organisation des Nations Unies , tout autant que cela aura un impact négatif sur les rapports internationaux, portant en soi les germes du chaos et de l'instabilité dans les relations entre les pays, et rétrogradera le système international, tout autant que cela donne à l'extrémisme soumis au blocus un nouveau prétexte intellectuel pour duper les autres avec ses pseudo-objectifs.
01:22 LOCAL TIME 22:22 GMT

Pages