La L.I.M. : Le Royaume d’Arabie Saoudite a annoncé que l’affaire Jamal Khashoggi se règlera selon sa méthodologie transparente et juste comme le dicte sa constitution islamique:

La Ligue islamique mondiale : le Royaume traite le cas de Khashoggi avec son approche transparente et juste comme le dicte sa constitution islamique.

Les citoyens du Royaume n'accepteront que leur législation pour traiter le cas d'un de leurs ressortissants en ce qui concerne un incident survenu à l’intérieur de leur consulat.

La Mecque :

La Ligue islamique mondiale a salué les ordres donnés par le Serviteur des Deux Saintes des Mosquées, le roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, ainsi que les déclarations de Son Excellence le Procureur général saoudien et les diverses déclarations émises par les responsables qui sont concernés par l'incident malheureux qui a coûté la vie au citoyen saoudien Jamal Khashoggi. En faisant bien remarquer que ces directives émises par le Royaume confirment l’application de la loi islamique, y compris ses préceptes de justice communs auxquels tous sont attachés.

La Ligue islamique mondiale a déclaré dans un communiqué publié par son Secrétaire général et Président du conseil d'administration de l'Organisation mondiale des savants musulmans, Dr. Mohammed bin Abdulkarim Alissa, que l'Arabie saoudite  traite le cas de Khashoggi avec son approche transparente et juste comme le dicte  sa constitution islamique qu’il suit depuis sa création jusqu'à aujourd'hui. Dieu Tout-Puissant soutiendra toujours une nation qui applique Sa Charria quelque soient les conjonctures. De plus, les citoyens du Royaume, qui acceptent avec fierté et honneur leur constitution islamique, ne feront jamais d'autre choix que celui de leur Charria. Et cela est d’autant plus le cas lorsque l’affaire concerne un citoyen saoudien dans son propre consulat. Cette voie dictée par la Charria constitue le lien social légitime et une charte forte reflétant la cohésion intime entre le peuple saoudien, qui croit fermement en son dogme et à sa légitimité.

Son Excellence le Cheikh Mohammed Alissa a affirmé que la position du Royaume d'Arabie Saoudite, va dans le sens d’une justice absolue et concrète, dans lequel la Charria islamique tiendra uniquement pour responsable les personnes qui se seront rendues coupables de ce crime horrible. Il a également souligné que ce niveau de transparence et de résolution est un modèle exemplaire en ce qui concerne les valeurs d'intégrité et de justice, que seul un État moderne peut réaliser avec le soutien de Dieu Tout-Puissant, qui a permis au Royaume de mettre en pratique sa divine Charria pure.

Son Excellence le Secrétaire général de la Ligue islamique mondiale a appelé toute personne concernée à faire barrage à tous ceux qui veulent s’en prendre à la Oummah, à sa sécurité, à sa stabilité et au caractère sacré de sa législation, et à ne pas se laisser entrainer dans les manipulations à deux poids deux mesures en ce qui concernent des évènements  dont les causes plus profondes peut être facilement deviner.

Son Excellence a apprécié la déclaration prononcée par le Président et les membres du Conseil suprême de la Ligue islamique mondiale, parmi lesquels des grands savants de la Oummah qui ont tous affirmé que l'Arabie saoudite est pour eux ainsi que pour l’ensemble du monde musulman une ligne rouge à ne pas franchir. Notant que Dieu Tout-Puissant est le plus habile et le plus rapide en représailles. En Lui demandant de récompenser le Serviteur des Deux Saintes Mosquées et Son Altesse le Prince héritier, pour leurs efforts continus, pour avoir établi les critères de la justice et pour leur fierté constante à l'égard des valeurs de la Charria représentées dans la constitution du Royaume qui suit le Coran et  Sunna.